Quels métiers exercer après une formation en logistique ?

Si les jeunes ne s’intéressent pas autant au secteur du transport et de la logistique, c’est en partie lié à la méconnaissance des centaines de métiers qui y sont rattachés. En effet, on se demande toujours quels métiers on peut exercer après une formation en logistique. Dans cet article, nous avons sélectionné quelques possibilités de métiers à exercer suite à cette formation.

Technicien d’exploitation

Dans le secteur de la logistique, « technicien d’exploitation » est un métier particulièrement en vogue. Le technicien d’exploitation coordonne le travail des opérateurs et s’assure du bon déroulement de la prestation demandée par le client. Il se doit alors de déployer les moyens humains et matériels pour garantir la qualité de service.

A lire également : Les atouts incontournables pour valoriser votre CV : les certifications et diplômes les plus recherchés

Le technicien d’exploitation travaille sur des horaires traditionnels, mais ceci n’empêche pas les horaires décalés lorsqu’il faut résoudre certains litiges. Le poste de technicien d’exploitation peut très bien être accessible suite à une formation alternance logistique. Le concerné pourra, avec l’expérience, devenir responsable logistique.

Agent de transit

C’est un métier que vous avez sûrement déjà entendu. On peut définir l’agent de transit ou le transitaire comme le responsable du transport de marchandise. Son rôle consiste donc à l’organisation du transfert en fonction des lieux d’approvisionnement, et ce, à moindre coût et dans les meilleurs délais.

A lire aussi : Carrière en correction de textes : astuces pour réussir comme relecteur

L’agent de transit doit considérer les exigences de son client, mais il doit également le conseiller sur le meilleur moyen pour transporter et expédier les marchandises. Il s’occupe également de l’établissement de tous les documents nécessaires à l’import et à l’export à ses clients et aux autorités compétentes.

Déclarant en douane

Dans une entreprise d’import-export, on peut avoir un déclarant en douane et un agent de transit. Ce sont des métiers qu’on confond souvent et pourtant, il y a quelques différences entre ces deux métiers. L’agent de transit lui peut se charger de l’expédition des marchandises de A à Z. Le déclarant en douane, appelé aussi courtier en douane, ne s’occupe que du passage des marchandises en douane.

Son travail se limite aux procédures de dédouanement. C’est pour cette raison qu’on présente souvent ce métier comme l’intermédiaire entre les clients d’une entreprise d’import-export et la douane. En cas de retard de livraison, la faute est souvent attribuée au transitaire et non au déclarant en douane.

Affréteur

Après votre formation en logistique, vous pouvez également devenir affréteur. Ce poste consiste à organiser le transfert de marchandises en garantissant la qualité et les délais de livraison ainsi que la rentabilité. Ceci dit, après considération des demandes du client, l’affréteur doit choisir le moyen de transport le plus adapté. Il choisit par la suite et négocie les sous-traitants qui vont s’occuper du transport.

L’affréteur est quelque part l’intermédiaire entre les offreurs et les demandeurs de transport, mais il travaille pour les offreurs. D’ailleurs, dans ce cadre, c’est lui qui s’occupe de la paperasse liée au transport, à l’enlèvement et à la livraison des marchandises. Il s’occupe également du suivi. L’affréteur peut travailler au niveau national, mais aussi international.

ARTICLES LIÉS