Qu’est-ce qu’une mission locale et quelle est sa vocation ?

Des missions locales ont été créées pour promouvoir l’intégration professionnelle et sociale des jeunes de 16 à 25 ans. Leurs domaines d’intervention sont divers : emploi, formation, logement, santé, mobilité et loisirs, entre autres (voir actions menées par les missions locales).

Bien qu’une mission locale s’adresse principalement aux jeunes qui ont quitté le système scolaire ou qui ne sont pas employés, elle apporte également un soutien à ceux qui cherchent une formation ou sont actifs. Organisés en réseau, ils sont dispersés dans toute la région et offrent de nombreux points d’ accès. Pour trouver l’agence près de chez vous, consultez la liste des missions locales dans cette section.

A découvrir également : Faut-il être présent sur Linkedin ?

Les missions locales font partie du Service public de l’emploi (SPE) et ont : en tant que tels partenariats avec Pôle Emploi et d’autres acteurs sociaux. Pour aider les jeunes à promouvoir leur accès à l’emploi et aux droits sociaux, ils s’appuient sur les mécanismes mis en place par l’État et les autorités locales.

Les jeunes accueillis et suivis par des missions locales peuvent bénéficier d’une aide financière adaptée à leur situation (en savoir plus sur l’aide fournie).

A lire aussi : Comment travailler dans le numérique ?

Plus d’informations sur les domaines d’intervention des missions locales, l’assistance offerte et la façon de les contacter peuvent être trouvées dans le reste de cet article.

Résumé

A quoi sert la mission locale ? Quel est son rôle ?

Appui financier à la mission locale : Quelles sont les précautions ?

Comment puis-je m’inscrire à la mission locale ? Où veux-tu qu’il aille ?

A quoi sert la mission locale ? Quel est son rôle ?

Les missions locales visent à soutenir tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans dans leur travail et leur insertion sociale .

Vous voulez des conseils pour la formation ? Besoin d’aide pour acheter des billets de transport ou financer votre permis de conduire ? Avez-vous des problèmes courtois ? Avez-vous besoin de prendre pied dans le monde des affaires et d’avoir des questions sur votre direction ?

Bref, les missions locales accueillent, guident, conseillent et accompagnent les jeunes pour promouvoir leur retour à l’emploi et les aider à être indépendants. Leur mode d’intervention est global et ne se concentre pas sur un sujet spécifique.

Les principaux domaines d’intervention des missions locales sont les suivants :

  • Formation  : Quelle que soit votre situation, la mission locale peut vous aider à réaliser votre projet professionnel. Après avoir examiné votre situation et vos besoins, le consultant peut vous proposer un retour à la formation initiale, à la formation alternative ou à la formation continue. Apprendre une profession, renforcer vos compétences ou acquérir des qualifications , quel que soit votre objectif, la mission locale vous informera sur les formations existantes (aide pour Bafa…), les opportunités d’accès à celle-ci, et les contacts qui seront établis grâce à leurs relations privilégiées avec établissements de formation au niveau local.
  • Emploi  : Le retour ou l’accès à l’emploi sont au cœur de toutes les actions menées par les missions locales. Grâce à leur soutien, vous pouvez bénéficier de l’attention particulière d’un réseau d’employeurs dédiés au recrutement de jeunes inscrits auprès des missions locales, des informations en temps réel sur les emplois et les opportunités du moment, de l’aide et des conseils pour rédiger votre CV et votre motivation de lettre lors de la mise à jour en ligne sur le site de Pôle emploi (voir les données à noter), les situations d’affaires…
  • Démarrer une entreprise : Les jeunes qui veulent démarrer leur entreprise recherchent souvent du financement et du soutien. Les missions locales ont ici aussi, il ya des contacts privilégiés avec de nombreux locaux Des acteurs pour vous aider à financer votre projet ou à renforcer vos compétences en affaires.
  • Autonomie  : Le soutien aux missions locales devrait être complet afin de promouvoir l’intégration professionnelle et sociale, les deux étant étroitement liées. Il offre des outils pour la mobilité, la dépendance, l’isolement, la gratuité des soins ou la vie pour renforcer votre autonomie. Par exemple, le contrat PACEA (Contract Path of Support to Employment and Autonomie) peut vous être proposé pour bénéficier d’un soutien à long terme et d’un soutien financier potentiel. Utilisez ce lien pour trouver l’aide financière fournie par les missions locales.

Note : Parallèlement au soutien de la mission locale, il peut être utile de demander conseil à un travailleur social. Il peut être utilisé si nécessaire fournir un soutien supplémentaire.

Soutien financier à la mission locale : quels sont les arrangements ?

Plusieurs aides financières peuvent être fournies par les missions locales (voir Aide aux enfants de moins de 26 ans). Celles-ci ne sont pas systématiques et dépendent de votre situation.

  • PACEA (toutes les informations) : Jusqu’en janvier 2017, les jeunes signataires d’un contrat CIVIS pouvaient recevoir une rémunération mensuelle sous certaines conditions. Ce contrat a été remplacé par le soutien à la voie contractuelle pour l’emploi et l’autonomie. Il s’agit d’un contrat d’engagements signé entre les jeunes et la mission locale pour les accompagner dans leur pour accompagner l’intégration professionnelle. Un diagnostic est fait pour évaluer la pertinence de l’appareil. Ceci, en effet, doit être adapté à vos projets. Il se déroule en plusieurs étapes, qui ne doivent pas dépasser un total de 24 mois. Lorsqu’un jeune conclut un contrat PACEA, il peut recevoir un supplément (le montant dépend de votre situation et ne doit pas dépasser le montant du RSA). Le paiement n’est pas systématique. L’adolescent ne reçoit aucune autre indemnité ou indemnisation.
  • La garantie pour la jeunesse (voir détails) : elle s’adresse aux jeunes en difficulté et vise à promouvoir leur retour à l’emploi. Il s’agit d’une modalité spécifique de PACEA, qui fait l’objet d’un contrat distinct entre le jeune et la mission locale. Il est soutenu par un soutien financier allant jusqu’à 484,82 euros par mois accompagné. Pour être éligible à la Garantie Jeunesse, il est donc essentiel d’intégrer une PACEA en même temps ou avant. En fonction des objectifs définis avec le jeune et de l’évaluation effectuée par la mission locale, la garantie pour la jeunesse peut inclure des périodes de formation, la participation à la profession ou d’autres actions spécifiques liées à l’intégration professionnelle et sociale.
  • Aides à la mobilité : Les missions locales apportent un soutien financier pour faciliter votre voyage et promouvoir votre mobilité. Demandez à votre antenne locale. Vous pouvez profiter du chèque de mobilité d’une valeur de 4 à 8€ , qui servira de bons d’achat et vous permettra d’acheter des billets de transport ou des forfaits. Ils sont acceptés aux comptoirs RATP et Transilien SNCF. Un autre mécanisme existant est le un soutien financier aux permis de conduire pour les jeunes dont les ressources sont insuffisantes. Ces aides sont accordées sous réserve de conditions. Les conseillers de mission locaux peuvent également vous guider vers d’autres aides spéciales, telles que l’assistance à la mobilité Pôle Emploi, ou encore l’aide au transport fournie par les conseils locaux.
  • Le Fonds d’aide à la Jeunesse (FAJ) : Fondé en 1989 pour aider les jeunes sans revenus ou très faibles ressources, il s’agitd’une aide ponctuelle qui répond à un besoin spécifique  : emploi, logement, mobilité, santé… local et ne peut pas être par adolescent supérieur à 1.000 euros par an.

Pour connaître tout le soutien financier qui peut vous être fourni par votre mission locale, rendez-vous au point d’accueil le plus proche ou contactez Votre arbitre (voir la section suivante). Notez également qu’en raison de la crise sanitaire, il est possible de demander de l’aide aux jeunes chômeurs.

Comment puis-je m’inscrire à la mission locale ? Où veux-tu qu’il aille ?

Grâce à l’importance de leur réseau, les missions locales offrent un véritable accueil à proximité. Votre soutien est gratuit. Pour en bénéficier, il suffit de se rendre volontairement à l’une des agences réceptrices situées dans toute la France.

Pour savoir quelle antenne vous est la plus proche :

  • Consultez la liste des missions locales à https://www.unml.info/les-missions-locales/annuaire/
  • En bas à gauche sur la page, vous verrez un moteur de recherche (voir photo ci-dessous) : entrez la région et le département désiré. Ensuite, dans l’article Sélectionner une structure, sélectionnez l’article le plus proche de vous. Les coordonnées (adresse locale de la mission et numéro de téléphone) sont visibles.

Lors de votre visite à la mission locale, vous serez accueilli par un conseiller d’ entrevue initial qui vous permettra de :

  • Évaluez vos besoins
  • Vous donnez les premiers conseils sur vos conseils et les aides possibles
  • Déterminez les fonds à mobiliser et les mesures à prendre pour mener à bien vos procédures

En suivant cela et si vous le souhaitez, vous pouvez à partir de bénéficier d’un soutien personnel pour des entretiens individuels ou des actions collectives.

Le « plus » des missions locales  : vous pouvez compter sur un réseau de partenaires locaux avec lesquels ils entretiennent des relations privilégiées : bureaux de l’emploi, divers employeurs, organismes de formation, services de santé, de logement et de travail social, communautés, associations, etc.

Crédit photo : © Daniel Ernst et Djile/Fotolia

ARTICLES LIÉS