Conseils pour réussir son entretien au cabinet de recrutement

Lorsque vous êtes à la recherche d’emploi, vous restez à l’affût des informations de recrutement. De ce fait, il est courant que vous tombiez sur des annonces qui demandent que vous déposiez votre dossier. Et ce, auprès d’un cabinet de recrutement donné. Si votre dossier est retenu, vous devriez passer audit cabinet pour la phase de l’entretien. Cette phase est très importante et vous permet de décrocher le poste que vous convoitez. Voici quelques conseils pour vous aider à vous en sortir brillamment.

Pourquoi passer par un cabinet de recrutement ?

Le fait de passer par un cabinet de recrutement permet en effet d’accéder aux marchés cachés de l’emploi. En réalité, toutes les offres d’emploi ne sont ni sur les job-boards, ni sur les journaux. Et le meilleur moyen pour les trouver, c’est de passer par un cabinet de recrutement. Ces derniers, généralement, travaillent avec un réseau d’entreprises. Cela fait que ces cabinets sont au courant des besoins récurrents de ces sociétés-là. De ce fait, il faudrait que vous trouviez le cabinet de recrutement qui est dans votre secteur d’activité.

A lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir avant de choisir le métier d’infirmière

Il pourra en effet, vous proposer des offres d’emploi vous correspondant. L’autre avantage est que non seulement vous pouvez avoir des offres d’emploi d’une entreprise dans laquelle vous rêviez de travailler. Mais également, vous avez la possibilité d’avoir accès à des offres d’emploi de bien d’autres entreprises qui peuvent vous intéresser. En outre, certains de ces cabinets perçoivent des pourcentages sur votre salaire. Aussi, étant en contact régulier avec les entreprises, ils connaissent la grille des salaires. De ce fait, plus le salaire négocié à l’entrée est au-dessus du baromètre et plus leur prime sera élevée. Un autre avantage est que le cabinet vous aidera à préparer l’entretien.

Quels sont les conseils pour réussir son entretien au cabinet de recrutement ?

Un cabinet de recrutement fait une première sélection des candidats à travers un entretien d’embauche. Ce dernier est constitué de 50% d’objectivité et de 50% de subjectivité. La partie objectivité fait référence à votre niveau de connaissances sur le secteur, l’entreprise et le poste. Ainsi, sur cette partie, le recruteur n’aura aucun mal à vous évaluer. Pour la partie subjectivité, cela fait appel à un échange. Donc, forcément il y aura une certaine influence sur le feeling du candidat quel que soit son degré de rationalité. Voici quelques conseils aussi bien sur l’objectivité que sur la subjectivité pour réussir votre entretien.

A lire en complément : Quel est le salaire d'un maçon ?

Réussir sa prise de rendez-vous

À ce niveau, faites preuve de souplesse, quant aux dates qui vous seront proposées pour l’entretien. En effet, les recruteurs estiment que c’est au candidat d’être disponible et non l’inverse. Aussi, votre disponibilité immédiate sera interprétée comme un gage de motivation.

Respecter la ponctualité

Le jour de l’entretien, soyez ponctuel. Arrivez 10 minutes à l’avance. Ainsi, vous donnerez un message positif et prouverez que vous êtes organisé et digne de confiance.

Écouter attentivement le recruteur

Au début, il vous parlera en général de l’entreprise qui souhaite vous recruter. Aussi, des défis que vous devez relever, une fois sélectionné. Écoutez-le attentivement et utilisez par la suite, ses informations à votre avantage pour argumenter le fait d’être le candidat idéal.

Jouer la carte de la franchise

Cette astuce fonctionne lorsque vous ignorez la réponse à donner à la question que le recruteur vous pose. Répondez honnêtement en disant « je ne sais pas ». Ainsi, cette technique a pour avantage de vous crédibiliser. C’est aussi l’occasion de rebondir sur d’autres qualités (capacité d’apprentissage).

Exprimer votre motivation pendant l’entretien

À ce stade, vous devez préparer une liste de questions à poser. Ceci démontrera votre volonté et votre motivation. Cela enverra comme message au recruteur que vous voulez récupérer des informations pour votre décision finale. Aussi, c’est une manière de montrer que vous vous êtes projeté dans l’entreprise. Et surtout, que vous n’êtes pas là par hasard.

Bien définir la question du salaire

La réponse à cette question est fonction du poste à pourvoir. Ainsi, pour un poste dont le salaire est variable (commercial par exemple), la motivation principale est le salaire. De ce fait, ils savent que vous ferez tout votre possible pour atteindre, voire dépasser tous les objectifs. Et ce, si l’argent est votre source de motivation. Ce qui vous permettra de toucher vos commissions sur vos ventes. Par contre, pour un poste dont le salaire est fixe, les recruteurs ont peur que vous les quittiez. Et ce, à cause d’une proposition de salaire plus intéressante ailleurs.

ARTICLES LIÉS