Seminaire de Marseille : les secrets des meilleurs conférenciers

Les conférences sont un moyen incontournable de transmettre des connaissances, de partager des idées et de susciter l’engagement du public. Cependant, tout le monde ne possède pas les compétences nécessaires pour captiver une audience. C’est dans cette optique que, dans cet article, nous allons vous partager les secrets des meilleurs conférenciers.

Des propos liminaires fort

L’introduction d’un discours peut avoir un impact considérable sur son intervention, c’est pourquoi il est crucial de la soigner. Un bon exemple est celui de Steve Jobs. Il prononçait un discours de remise de diplôme en 2005 devant les étudiants diplômés de l’Université de Stanford.

A voir aussi : Comment se former dans la découpe du laser industriel ?

Jobs a commencé son discours simplement en disant : « Aujourd’hui, je veux vous raconter trois histoires de ma vie. Voilà tout. Rien d’extraordinaire. Simplement trois histoires ». Cette introduction concise et claire a captivé l’attention de son auditoire.

L’art du storytelling et le sens de la formulation

Un orateur compétent sait que le storytelling est essentiel pour donner du rythme à son discours et captiver son public. Il partage des idées inspirantes qui touchent leurs valeurs, plutôt que de se limiter aux faits scientifiques. Cela peut être réalisé en utilisant de l’humour ou en partageant des moments personnels ou vulnérables.

A lire également : Quelle formation peut-on faire à 16 ans ?

En outre, un bon conférencier est conscient du pouvoir d’une formule percutante. Il utilise donc des techniques rhétoriques éprouvées pour donner du rythme à son discours. Par exemple, le discours inspirant de Malala Yousafzai sur l’importance de l’éducation, prononcé devant les Nations Unies. Il utilise habilement la structure ternaire.

L’art de l’ice-breaking avec de l’humour

L’utilisation de l’humour est très bénéfique pour les conférenciers. Cela permet de briser la glace et de donner du rythme à leur intervention. Cet art aide les participants à se détendre et à apprécier la conférence comme un moment agréable et inspirant.

Dans certains cas, le conférencier doit utiliser l’humour pour alléger l’atmosphère, surtout lorsqu’il traite de sujets sérieux et lourds. Un exemple remarquable est celui de Maysoon Zayid, qui a su utiliser l’humour pour désamorcer la gravité de sa situation et faire rire son public lors de sa conférence TedxTalks.

L’interaction avec l’audience

Les conférenciers ont souvent recours à des méthodes conventionnelles pour impliquer leur public. Ils peuvent demander aux participants de voter à l’aide d’un applaudimètre ou de lever la main. Cependant, un excellent conférencier va plus loin en encourageant l’auditoire à adopter un comportement actif plutôt que passif.

Un conférencier compétent posera peut-être une question telle que : « Quelle est la couleur préférée de 75 % des PDG ? ». Cette approche incite les participants à intégrer et à réfléchir à l’information qu’ils ont reçue, puis les force à exprimer le résultat de leur réflexion.

Le respect du temps imparti

Respecter le temps imparti est une qualité essentielle pour un conférencier compétent. Un bon orateur considère que son discours représente un temps précieux que l’auditoire a choisi de consacrer à l’écouter. Par conséquent, il est primordial de ne pas décevoir cette attente. En respectant scrupuleusement les horaires impartis, le conférencier peut renforcer la relation de confiance qu’il établit avec son public tout au long de son intervention.

L’art de savoir bien conclure

Un conférencier de qualité accorde une attention particulière à la façon dont il introduit et conclut son discours. En effet, ce sont souvent les derniers mots prononcés par l’orateur qui resteront gravés dans la mémoire des participants. Les dernières phrases récapitulent les arguments du conférencier, donnent vie à son message et incitent le public à s’engager.

Le pouvoir de la gestuelle et de la voix

La gestuelle et la voix sont des outils puissants pour captiver l’attention du public lors d’une conférence. Les meilleurs conférenciers maîtrisent l’art de les utiliser avec habileté, créant ainsi une expérience mémorable pour leur auditoire.

La gestuelle permet de renforcer le message verbal. Des mouvements fluides et expressifs peuvent aider à transmettre des émotions, souligner certains points clés ou mettre en valeur des idées importantes. Un simple mouvement de la main peut suffire à marquer l’esprit des spectateurs et rendre le discours plus percutant.

Le corps tout entier peut être utilisé dans la gestuelle : se déplacer sur scène, changer sa posture ou faire usage de petits gestes.

Les techniques de mémorisation et de présentation visuelle

La capacité à mémoriser son discours est l’un des éléments clés pour devenir un conférencier d’exception. Les meilleurs orateurs savent comment utiliser différentes techniques de mémorisation pour se rappeler efficacement de leurs propos.

L’une des méthodes les plus couramment utilisées est la technique du ‘storytelling’. En racontant une histoire captivante et bien structurée, le conférencier peut non seulement faciliter sa propre mémorisation, mais aussi permettre à l’auditoire de mieux retenir les informations présentées. Cette approche narrative aide aussi à maintenir l’intérêt du public tout au long de la présentation.

Une autre stratégie consiste à diviser le discours en différentes parties distinctives et à associer chaque partie avec une image mentale vivante. Par exemple, si votre discours comporte trois points clés, vous pouvez visualiser trois images représentatives liées à ces points. Cela renforce la rétention mnésique en associant les concepts abstraits avec des images concrètes.

En ce qui concerne la présentation visuelle, il faut des supports graphiques percutants et attrayants. Des diapositives minimalistes avec peu de texte mais beaucoup d’images parlantes peuvent aider le conférencier à transmettre ses idées plus facilement aux spectateurs.

Les infographies sont aussi très utiles pour représenter visuellement des données complexes ou abstraites. Des schémas clairs et intuitifs permettent aux participants d’avoir une meilleure compréhension globale du sujet traité.

Il faut un design épuré et harmonieux pour les slides du conférencier. Un design épuré et harmonieux favorise l’assimilation des informations présentées.

La mémorisation efficace du discours et une présentation visuelle soignée sont deux éléments clés pour devenir un conférencier d’exception. En utilisant les bonnes techniques de mémorisation et en créant des supports visuels attrayants, les orateurs peuvent captiver leur auditoire et transmettre leurs idées avec impact.

ARTICLES LIÉS