Qui est Wise, la fintech fraîchement introduite sur la bourse de Londres ?

Wise a réalisé une entrée fracassante sur la bourse de Londres, le 7 juillet 2021. Un engouement auprès des investisseurs a été enregistré, ce qui a permis une valorisation de l’entreprise à 8 milliards de livres. Mais qui est réellement Wise ? Si vous ne le savez pas encore, nous allons vous en parler au cours de cet article.

Wise, une entreprise de transferts d’argent internationaux

Les actions de Wise seront donc bientôt disponibles sur les différentes plateformes boursières et auprès des banques d’investissement comme la Saxo banque. Wise, anciennement TransferWise, est une entreprise de transferts d’argent internationaux. Elle a été créée en 2021 par deux Estoniens, Kristo Käärmann et Taavet Hinrikus. L’idée de créer l’entreprise est née de la difficulté ressentie par les deux hommes, lorsqu’ils envoient de l’argent du Royaume-Uni vers l’Estonie. Ceux-ci se plaignaient surtout du montant des frais de transfert et des coûts de la conversion entre l’Euro et la Livre sterling. C’est ainsi qu’ils ont créé TransfertWise, une entreprise qui a enregistré 8 millions d’euros de revenus en 2018 et une croissance des revenus supérieure à 50% ces trois dernières années.

Lire également : Métiers lucratifs après le Bac ST2S : demandes élevées et salaires attractifs

Le choix de la cotation directe, un choix fort

Wise a surtout connu le succès depuis quelques années grâce à des stratégies de différenciation, parfois agressives. Et le choix d’une cotation directe, à l’image de Slack ou de Coinbase sur le marché de New York, en est une. Kristo Käärmann, l’un des fondateurs de Wise, a expliqué ce choix par la volonté d’étendre le nombre d’actionnaires de manière moins coûteuse et plus transparente, sans lever de fonds. En plus, Wise est la première entreprise à choisir la cotation directe à Londres, à l’exception du London Stock-Exchanges lui-même.

Un premier pas réussi

Les propriétaires de Wise n’en souhaitaient pas autant, mais le prix de départ de l’action a été fixé à 8 livres après les premières spéculations, soit 8 milliards de livres de valorisation. Encore mieux, l’action de Wise se négociait à la clôture à 8,80 livres. Ces chiffres sont d’autant surprenants, compte tenu de la tendance défavorable aux nouveaux entrants depuis ces derniers mois. Deliveroo, l’un des derniers sur le marché de Londres fin mars en a par exemple fait les frais. L’entreprise a enregistré un effondrement du prix de ses actions malgré une bonne valorisation à plus de 7 milliards de Livres.

A lire également : Qu'est-ce qu'une EURL : définition de ce statut

La concurrence des autres fintechs dans le marché des transferts d’argent

La concurrence est rude sur le marché des transferts d’argent. Les fintechs telles que TransferWise (qui a récemment changé son nom en Wise), Revolut et Azimo ont toutes connu un succès considérable ces dernières années grâce à leur service simple, rapide et peu coûteux pour les consommateurs.

Revolut, par exemple, a réussi à lever plus de 800 millions de dollars depuis sa création en 2015 et compte désormais plus de 15 millions d’utilisateurs dans le monde entier. Ce succès s’explique notamment par ses offres innovantes telles que les échanges sans commission et l’utilisation illimitée de cartes bancaires.

Azimo est une autre entreprise qui fait face à Wise sur le marché européen des transferts d’argent. Elle propose également des taux attractifs pour les transferts internationaux avec une tarification transparente basée sur les frais fixes plutôt que sur les taux fluctuants du marché.

Malgré cette compétition féroce, Wise semble être capable de se démarquer en offrant une solution vraiment transparente pour les clients qui ne veulent pas payer de frais cachés lorsqu’ils effectuent des transferts internationaux. La société affirme qu’elle facture environ huit fois moins cher que ses concurrents traditionnels tels que Western Union ou MoneyGram.

Wise n’a peut-être été introduite sur la bourse de Londres que récemment, mais elle a déjà acquis la confiance de nombreux investisseurs grâce à sa stratégie clairement axée sur l’amélioration continue du service clientèle ainsi qu’à son modèle économique durable qui évite aux clients d’être confrontés à tout coût supplémentaire inattendu lorsqu’ils effectuent des transferts d’argent.

Les perspectives d’avenir pour Wise après son entrée en bourse

Maintenant que Wise a été introduit sur la bourse de Londres, les investisseurs s’interrogent sur les perspectives d’avenir pour cette entreprise florissante. Les analystes financiers prévoient une croissance considérable dans un marché des transferts d’argent en pleine expansion.

Dans son rapport annuel 2021, Wise prédit une augmentation de ses revenus entre 30% et 35%. La société prévoit aussi d’étendre sa présence géographique en se concentrant davantage sur le marché asiatique et latino-américain, ainsi qu’en améliorant sa gamme de services bancaires pour les petites entreprises.

Wise a déjà commencé à élargir sa gamme de produits avec le lancement récent d’un compte multidevise qui permet aux clients professionnels de gérer plusieurs devises en même temps. Cette nouvelle offre est destinée à simplifier la gestion des flux internationaux pour les entreprises clientes.

Wise continue d’améliorer ses services existants grâce à l’introduction régulière de nouvelles fonctionnalités telles que la possibilité de bloquer temporairement une carte bancaire perdue ou volée. La société travaille actuellement sur un projet visant à offrir des crédits sans garantie aux petites entreprises afin qu’elles puissent se développer plus facilement.

Malgré ces plans ambitieux, il y a aussi des défis importants qui attendent Wise après son entrée en bourse. La concurrence féroce dans ce secteur signifie que l’entreprise devra continuer à innover pour maintenir sa position dominante face aux autres acteurs majeurs du marché.

Le secteur des transferts d’argent est réglementé de manière très stricte, ce qui signifie que Wise sera confrontée à de nouveaux défis en matière de conformité dans les années à venir. La société devra investir davantage dans sa capacité à se conformer aux réglementations internationales, renforcer ses mesures anti-blanchiment et améliorer sa sécurité.

Avec une équipe talentueuse et une vision claire pour l’avenir, il semble probable que Wise continuera d’être un leader sur la scène mondiale des fintechs pendant plusieurs années encore.

ARTICLES LIÉS