Qui est Wise, la fintech fraîchement introduite sur la bourse de Londres ?

Wise a réalisé une entrée fracassante sur la bourse de Londres, le 7 juillet 2021. Un engouement auprès des investisseurs a été enregistré, ce qui a permis une valorisation de l’entreprise à 8 milliards de livres. Mais qui est réellement Wise ? Si vous ne le savez pas encore, nous allons vous en parler au cours de cet article.

Wise, une entreprise de transferts d’argent internationaux

Les actions de Wise seront donc bientôt disponibles sur les différentes plateformes boursières et auprès des banques d’investissement comme la Saxo banque. Wise, anciennement TransferWise, est une entreprise de transferts d’argent internationaux. Elle a été créée en 2021 par deux Estoniens, Kristo Käärmann et Taavet Hinrikus. L’idée de créer l’entreprise est née de la difficulté ressentie par les deux hommes, lorsqu’ils envoient de l’argent du Royaume-Uni vers l’Estonie. Ceux-ci se plaignaient surtout du montant des frais de transfert et des coûts de la conversion entre l’Euro et la Livre sterling. C’est ainsi qu’ils ont créé TransfertWise, une entreprise qui a enregistré 8 millions d’euros de revenus en 2018 et une croissance des revenus supérieure à 50% ces trois dernières années.

Lire également : Pourquoi faut-il s’intéresser au MLM ?

Le choix de la cotation directe, un choix fort

Wise a surtout connu le succès depuis quelques années grâce à des stratégies de différenciation, parfois agressives. Et le choix d’une cotation directe, à l’image de Slack ou de Coinbase sur le marché de New York, en est une. Kristo Käärmann, l’un des fondateurs de Wise, a expliqué ce choix par la volonté d’étendre le nombre d’actionnaires de manière moins coûteuse et plus transparente, sans lever de fonds. En plus, Wise est la première entreprise à choisir la cotation directe à Londres, à l’exception du London Stock-Exchanges lui-même.

Un premier pas réussi

Les propriétaires de Wise n’en souhaitaient pas autant, mais le prix de départ de l’action a été fixé à 8 livres après les premières spéculations, soit 8 milliards de livres de valorisation. Encore mieux, l’action de Wise se négociait à la clôture à 8,80 livres. Ces chiffres sont d’autant surprenants, compte tenu de la tendance défavorable aux nouveaux entrants depuis ces derniers mois. Deliveroo, l’un des derniers sur le marché de Londres fin mars en a par exemple fait les frais. L’entreprise a enregistré un effondrement du prix de ses actions malgré une bonne valorisation à plus de 7 milliards de Livres.

A voir aussi : Comment calculer une progression de chiffre d'affaire ?

ARTICLES LIÉS