Comment se former aux métiers du web ?

Parce que les nouvelles technologies et notamment Internet sont aujourd’hui indispensables pour toutes les entreprises, les opportunités professionnelles continuent à se multiplier avec pour les candidats des opportunités toujours plus nombreuses de faire carrière dans le développement d’outils web ou le marketing digital. Mais bien évidemment, prétendre à proposer son expertise aux entreprises nécessite de développer des compétences, et pour cela, rien de mieux que se former aux métiers d’Internet. Mais comment acquérir les compétences techniques et/ou stratégiques pour réaliser un tel projet ? On vous en dit plus avec des pistes majeures pour atteindre votre objectif.

A voir aussi : Pourquoi devriez-vous consulter des blogs sur le marketing ?

Quels sont les principaux métiers du web ?

S’ils ont longtemps été les acteurs représentatifs des métiers du web, les créateurs de sites Internet sont désormais loin d’être les seuls professionnels du secteur. Au fil de l’évolution des marchés et des besoins des internautes, au fil de l’évolution des technologies et leviers du marketing digital, les métiers et spécialités du web se sont largement développés et diversifiés. De ce fait, si certains métiers perdurent, le marché de l’emploi dans le monde du web ne cesse de se renouveler avec de nouvelles spécialités. Ainsi, le Portail des Métiers de l’Internet répertorie quelque 80 métiers, mais assurément on pourrait en lister plus encore.
Pour faciliter notre approche, basons-nous déjà sur le « top10 des profils web recherchés par les entreprises » : Développeur, Chef de Projet Web, Commercial Web, Développeur Mobile, Chargé de SEO, Chargé de CRM, Chargé de communication Digital, Webdesigner, Chargé de SEM, Chef de Produit.
À bien y regarder, rien de nouveau sous le soleil. Pourtant, de nouveaux métiers apparaissent pour répondre aux besoins des entreprises, bien au-delà des seules agences web. Ainsi en est-il par exemple des UX/UI designer, des Data Analyst ou encore des experts en sécurité web.
Les opportunités sont nombreuses, et avec l’apparition des nouveaux métiers, les besoins devraient perdurer et évoluer.

Quelles sont les options pour devenir un professionnel du Web ?

Nous l’avons vu juste au-dessus, les opportunités dans le web ne manquent pas et l’avenir semble plutôt radieux sur le marché de l’emploi dans le web. Encore faut-il avoir un savoir-faire et des compétences à proposer aux recruteurs. En ce sens, on distingue 3 grandes familles de profils qui prétendent à ces postes : les étudiants, les professionnels en reconversion et les autodidactes. Pour faire simple, nous avons donc 3 pistes pour se former aux métiers du web.

A découvrir également : Faut-il dématérialiser ses factures ?

Des écoles pour vous préparer aux métiers du web

Encore rares il y a 10 ou 15 ans, les formations universitaires ou écoles spécialisées dans le web sont désormais assez nombreuses, avec une grande diversité dans l’offre et la géographie. DUT, BTS, Licence, Master, les solutions sont nombreuses désormais pour obtenir un diplôme dans le secteur du web. Il existe ainsi des établissements généralistes, et d’autres spécialisés. Certaines vous orienteront vers les métiers plus graphiques liés à Internet comme le webdesigner ; d’autres à des métiers plus techniques comme celui de développeur web ; d’autres plus orientés vers les métiers du marketing digital comme ceux de community manager, de référencer, de trafic manager… Ces cursus intéressent principalement les jeunes bacheliers qui souhaitent tracer leur voie dans le web, mais on y retrouve aussi quelques professionnels en reconversion.
Les écoles proposant ces formations offrent un certain nombre d’avantages pour les candidats : une formation validée par l’État et donc reconnue par les recruteurs (bien entendu toutes les écoles et toutes les formations ne se valent pas). Mais surtout, parce qu’elles sont en lien étroit avec le tissu économique locale, elles offrent de nombreuses opportunités et de stages ou d’alternance qui peuvent déboucher sur des embauches à l’issue du cursus.

Formation professionnelle & formation en ligne

Un autre profil majeur de candidats aux métiers du web est celui des professionnels en poste souhaitant se reconvertir ou donner un nouvel élan à leur carrière via l’acquisition de nouveaux savoir-faire et de nouvelles compétences. L’une des opportunités principales pour ces derniers est l’utilisation de leur compte formation sur lesquels les salariés cotisent chaque année un budget utilisation pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Plutôt que de reprendre leurs études, ces professionnels peuvent, tout au long de leur carrière, suivre des formations en présentielles, mais aussi, et de plus en plus des formations web en ligne sur des sujets qui valorisent leur profil et peuvent répondre à des besoins pour l’entreprise. Un chargé de communication pourra ainsi se former à au référencement naturel, à la création de sites web sur WordPress, à la stratégie emailing, valorisante son CV et donnant un nouvel élan à sa carrière. Il pourra ainsi voir son poste évoluer dans l’entreprise, ou proposer profil plus complet, plus attractif s’il souhaite évoluer dans une nouvelle entreprise.
L’avantage de ces formations, et notamment des formations web à distance sont leur flexibilité. Elles permettent en effet de trouver facilement une formation sans avoir à se déplacer, d’avancer dans ses apprentissages à son rythme et selon ses disponibilités, notamment lorsque l’on travaille.

Autodidacte : développer son expertise par soi-même et valoriser ses performances

L’univers du web est l’un des rares secteurs professionnels où un diplôme n’est pas un sésame incontournable pour trouver du travail. Certes de nombreux employeurs sont encore très sensibles à la présentation d’un diplôme de BTS, de licence ou de master d’une université ou école. Pourtant, un joli diplôme n’est aucunement l’assurance d’un collaborateur performance. Ainsi de plus en plus de recruteurs choisissent de miser sur la preuve par l’exemple et donnant leur chance aux autodidactes ayant déjà mis leur expertise à l’épreuve en réalisant des projets concrets avec succès.
Un candidat au poste de référencer pourra avancée les performances en matière de positionnement mots clés, de trafic ou de conversion d’un site qu’il gère ; un webdesigner pourra présenter ses réalisations ; un développeur pourra présenter des sites et/ou outils qu’il a mis en place…

Il n’est donc pas une seule et unique voie pour se former aux métiers du web. Gardez en tête qu’un diplôme, l’expérience et la preuve de résultats concrets sont la combinaison idéale pour proposer le meilleur profil au recruteur. Vous êtes étudiants ? Menez en parallèle de vos études des projets pour vous forger une expérience ! Vous êtes professionnel en reconversion ? Valorisez votre expérience passée tout en développant de nouvelles compétences. Vous êtes autodidacte ? Démontrez tout votre talent au travers de vos réalisations pour pallier à votre manque de diplôme dans le secteur. Et au-delà de votre expertise du web, gardez en tête que les softskills sont aujourd’hui des clés essentielles de recrutement pour les recruteurs !

ARTICLES LIÉS