Comment pouvez-vous intégrer le département administratif d’une entreprise ?

Êtes-vous passionné par l’administration d’une entreprise dont le rôle est de gérer les affaires de l’entreprise, de veiller à l’atteinte de ses objectifs grâce à une série de stratégies qui visent des objectifs bien précis ? Il s’agit là d’une fonction très importante, car l’administration d’une entreprise la fait fonctionner dans son ensemble et se situe au cœur de son développement.

Quels sont alors les principaux métiers qui composent cette administration, leurs cahiers de charge ainsi que les études qui vous permettront d’accéder à ces métiers ?

A lire en complément : Où suivre les cours d’anglais à proximité ?

La direction des ressources humaines

Quelle que soit sa taille (même les TPE ou les PME), une entreprise doit impérativement prendre en compte un service des ressources humaines afin de s’assurer un développement serein et efficace. Le directeur des ressources humaines (DRH) est chargé de la gestion du personnel.

Il a pour rôle de mettre sur pied des stratégies qui permettent l’évolution des carrières et des postes en interne. Ce véritable chef d’orchestre :

A découvrir également : Comment mieux se connaitre à l’aide de l’ennéagramme ?

  • anticipe les besoins de l’entreprise ;
  • gère le coût de la main-d’œuvre pour l’entreprise ;
  • s’occupe des recrutements, de l’analyse et de la gestion des salaires.

Si vous êtes passionnés par ce genre de rôle, alors vous apprécierez faire carrière dans la gestion des ressources humaines. Pour accéder à un poste de DRH, un niveau bac+5 est toutefois primordial. Dans l’optique d’accroitre vos chances dans ce domaine très concurrentiel, il est important de suivre la meilleure formation de management. Cela permettra d’obtenir un master en sciences du management, en psychologie, en ressources humaines, en droit du travail ou en droit social.

Le responsable administration des ventes

Encore appelé responsable ADV, responsable du service client ou responsable de gestion commerciale, le responsable administration des ventes pilote les opérations de gestion de contrats de vente pour son entreprise.

Toute entreprise qui possède une activité commerciale de biens ou de services, et dont le nombre de clients exige une gestion administrative raffinée intègre la fonction de responsable ADV. Les missions principales du responsable ADV sont le management, le suivi de la clientèle, la gestion et les prévisions commerciales et le contrôle du traitement des commandes.

Le responsable ADV est très souvent en collaboration avec les services commerciaux, logistiques, de production et de support de facturation. Il organise donc la communication entre ces services et supervise l’équipe administrative appelée à suivre les ventes.

Pour accéder au poste de responsable ADV, il faut obtenir un diplôme de type BTS ou DUT commercial, DECF, DESF, DESS ou Maîtrise comptabilité/gestion. Par contre, si vous ambitionnez travailler pour une industrie spécialisée (pièces automobiles, haute technologie…), un diplôme issu d’une école d’ingénieur est une meilleure option.

Le directeur financier

Au sein d’une société, le directeur financier a pour rôle la supervision de l’ensemble de la gestion administrative et financière afin de garantir une stabilité financière, stratégique et légale à sa société. Ce poste est le plus souvent rattaché à celui de Directeur Administratif et Financier (DAF) qui est un professionnel de la gestion financière au sein d’une entreprise.

Le DAF est pluritâches et est vu comme responsable de la gestion de la trésorerie, contrôleur de gestion, chef comptable ou encore responsable de la direction financière. Le DAF collabore avec la direction générale et l’équipe administrative dans le but de mieux éclairer le directeur général sur la situation financière de l’entreprise.

Pour accéder au poste de DAF, un bac+5 minimum est requis. Les diplômés d’école supérieure de commerce et titulaires du DSCG sont spécialement recherchés pour pourvoir ce poste. Vous pouvez également postuler si vous êtes titulaire d’un master comptabilité, contrôle, audit ou d’un diplôme juridique ou fiscal complété par une formation en finance-comptabilité.

ARTICLES LIÉS